Que manger avant une compétition sportive ?

Tous les grands athlètes savent que l’alimentation est l’élément de base. Pour pouvoir développer efficacement les muscles, certains aliments sont à privilégier. Il en va de même pour les os du corps. Un apport optimal en calcium est vital pour maintenir leur résistance. Durant un effort physique important, tous les organes qui composent l’organisme sont sollicités. Le cœur bat la chamade et une grande dépense d’énergie est engendrée. Pour cela, on opte pour des aliments riches en protéine, potassium et glucide.

Favorisez les aliments riches en protéines

D’une manière générale, pour toute personne qui pratique du sport, le choix du régime alimentaire adopté est extrêmement important. Puisque les enjeux concernent une vraie compétition sportive, il faut être strict. Tout sportif possède naturellement une discipline de vie pointue. Ces athlètes de haut niveau connaissent le mot privation et règlement. Il s’agit ici d’adopter un mode de nutrition équilibré et riche en protéine. Elle permet de renforcer et de booster la masse musculaire. La consommation de plat hyper-protéiné doit être modérée. On note une prescription à dose optimale, au minimum 7 heures avant la compétition. Ainsi, le corps aura le temps de le digérer et de l’assimiler facilement. De nombreux mets contiennent suffisamment de protéines à l’image des œufs, de la viande, du lait, du fromage, du poisson, du yaourt, des crustacés et du soja.

Optez pour des aliments apportant des glucides

Pour obtenir une bonne performance et un meilleur résultat, il faut que le sportif prenne un repas copieux. À titre d’informations, privilégiez les glucides à faible indice afin de stocker moins de glycogène dans le corps. La prise de ce nutriment aide à la préservation de l’énergie. Elle apporte beaucoup de calories sur le métabolisme. De plus, elle a pour fonction d’éviter toute sorte d’hypoglycémie durant l’activité physique. Pour un maximum d’énergie pendant l’épreuve, mangez suffisamment de fruits, de légumes, et de céréales. Toutefois, il ne faut pas abuser sur la consommation de glucose. Le pancréas risque de vite s’affaiblir.

Évitez les aliments trop gras et l’excès de sucre

L’alimentation avant compétition sportive doit être prise au sérieux. Que vous soyez professionnel ou amateur, certains aliments peuvent vous recaler du podium. Il est fortement déconseillé de consommer à l’excès les plats concoctés en fast-food. Sans surprise, ils apportent trop de calories. Tout d’abord, bannissez les aliments trop gras comme les fritures, le fromage ainsi que les diverses sauces. En ingérant ce type de malbouffe, les risques d’indigestion sont énormes au cours de l’effort. Ils participent également à la diminution de la performance acquise. Ensuite, vous devez éviter les sucreries. Bien que les friandises soient irrésistiblement bonnes, ils sont aussi prohibés. L’organisme doit puiser dans ses réserves pour pouvoir les digérer proprement.

Quels sont les avantages du sport sur la santé ?
Quelle alimentation pour les marathoniens ?