Matériel de crossfit : consulter un spécialiste en ligne

crossfit

Venu tout droit des États-Unis, le crossfit a le vent en poupe dans les salles de sport françaises. Depuis 2011, cette nouvelle activité sportive ne cesse de se développer dans l’Hexagone et semble devenir un incontournable pour les adeptes de fitness. Le crossfit, c’est une méthode d’entraînement qui mélange la gymnastique, l’haltérophilie et la musculation. Son objectif est de travailler l’endurance, l’aérobie et la force. Sollicitant plusieurs muscles à la fois, ce sport requière des efforts intenses et sa pratique n’est pas sans risque. Pour s’entrainer chez soi en toute sécurité et aboutir à un résultat rapide et satisfaisant, il est nécessaire d’avoir un bon équipement crossfit. Voici les matériels sportifs que vous pouvez acquérir auprès d’un spécialiste en ligne. 

Les matériels en haltérophilie 

La barre olympique est un materiel crossfit incontournable pour un entraînement chez soi. Que ce soit pour des shoulder press, des squats, des cleans ou des deadfits, elle est essentielle pour effectuer correctement chaque mouvement. Puisque la barre olympique est la pièce maîtresse du crossfit, elle doit être choisie avec précaution. Comme elle est appelée à supporter des poids, elle doit être solide. Pour connaître sa solidité, il faut se renseigner sur la charge maximale qu’elle peut supporter, ainsi que sa résistance à la traction exprimée en PSI. En général, une barre olympique est considérée comme solide si la PSI est supérieure à 150 000. Un autre materiel crossfit à avoir chez soi : les bumper plates. Il s‘agit de disques de poids fixés sur la barre olympique et qui sont faits en caoutchouc pour permettre un rebond silencieux, sans abîmer le sol et les poids. Les bumper plates se déclinent en de nombreuses marques, mais pour en acheter de bonne qualité, il faut se référencer au matériau utilisé pour l’anneau central. Privilégiez ceux qui ont une bague intérieure en acier inoxydable qui résiste bien au choc. Ensuite, il y a le wall ball, une balle assez lourde et imposante qu’on lance en hauteur 150 fois de suite. Cet exercice permet de travailler en profondeur les muscles des jambes et des bras, et rend les articulations plus solides. Les walls balls varient dans des poids entre 6 kilos et 9 kilos. Côté solidité, les walls balls de qualité sont souvent faits en nylon et en cuire synthétique. En sus, la balle doit être certifiée anti-humidité pour éviter qu’elle glisse des mains et s’écrase sur le visage.

Les matériels pour travailler l’endurance 

La jump box, qui signifie littéralement la boîte à sauter, est un equipement crossfit qui sert à faire des box jumps. Ce sont des exercices de saut qui cherchent à travailler l’endurance et à renforcer les muscles. Disponible dans une hauteur entre 40 cm et 60 cm, la jump box peut être fabriquée en bois ou en acier. En tout cas, elle doit être solide et stable. En outre, puisque les exercices de saut présentent des risques de chute, il est préférable de choisir un modèle avec un revêtement en mousse pour amortir les chocs. Que ce soit pour des exercices de cardio ou tout simplement pour s’échauffer, la corde à sauter est aussi un matériel de crossfit incontournable pour réaliser des WOD chez soi. Cependant, il ne s’agit pas de n’importe quelle corde à sauter, mais d’une corde en acier gainé qui permet de faire des sauts rapides. D’un diamètre de 2,5 mm à 3 mm, elle est munie de poignées ergonomiques qui facilitent la prise en main, ainsi qu’un roulement à billes fluides qui aide à gagner en vitesse lors des sauts. 

Les matériels de musculation

La barre de traction est un matériel important pour les crossfiters qui souhaitent réaliser un entraînement complet à domicile. Accrochée au mur ou au plafond, elle doit être solide pour supporter un poids élevé. Avec des exercices qui mobilisent à la fois les muscles des bras, des épaules, du dos et de la ceinture abdominale, la barre de traction doit assurer une bonne fixation. Les kettlebells, quant à eux, sont utiles pour travailler principalement le haut du corps notamment le buste, les bras et le dos. Ils existent en des poids différents allant de 2 kilos à 50 kilos. L’idéal est de choisir un poids adapté à sa condition physique. D’ailleurs, on retrouve toute une variété de kettlebells sur le marché : en fonte, en plastique, en vinyle, en néoprène. L’important est de choisir des kettlebells avec une soudure bien modelée pour ne pas se faire mal aux mains.

Les buts et objectifs d’une bonne préparation mentale
Trouver le kimono idéal pour pratiquer son activité sportive